Recherche

PRESENTATION DES ENTREPRISES

La commune de Bessines-sur-Gartempe, au cours des années 1990, a du définir de grandes orientations de développement urbain lors de l'arrêt de l'activité minière (extraction de l'uranium). Il s'agissait de conduire la transformation en un pôle économique diversifié (industrie, commerce, tourisme). Pour ce faire, elle a adopté en 1994 un plan de référence établi par la Direction Départementale de l'Équipement. Ce document fait encore autorité aujourd'hui, même si l'essentiel des préconisations a été mis en œuvre et que le contexte a évolué, confortant certaines des orientations telle que la démarche de « Village étape ».
 
La concomitance entre la reconversion de ce site minier et l'ouverture de l'autoroute A20 s'est traduite par la formalisation du label « Village étape » (en savoir +) dont Bessines-sur-Gartempe a été le 1er bénéficiaire. Ce label est devenu en quelque sorte symbolique de cette évolution, d'autant que les retombées sont importantes par rapports aux attendues envisagées initialement.
L'activité économique de la commune s'inscrit dans 4 grands domaines :
 
INDUSTRIEL
L'activité industrielle a trois dominantes :
 
chalumeaul'agroalimentaire (un abattoir et un établissement de transformation = 260 emplois) lié à la présence d'une activité agricole à Bessines-sur-Gartempe et dans les communes environnantes,
 
la métallurgie (sous-traitance automobile = 250 emplois) installée dans le cadre de la reconversion économique suite à la fermeture des mines d'uranium,
 
l'énergie nucléaire (activités de recherche, de stockage, et administratives = 150 emplois) sur l'ancien site d'exploitation minière.
 
Ces établissements se situent tous au nord du centre bourg, de la vallée de la Gartempe à la Croix du Breuil (zones d'activités Occitania et de la lande du Breuil).
 
ARTISANAT, COMMERCES ET SERVICE
Bessines-sur-Gartempe compte une centaine d'entreprises commerciales et artisanales, soit 18% de l'offre du pays.
 
Cette armature s'organise de la manière suivante :
 
bourg bessinesle centre bourg qui concentre l'essentiel des activités du type « petit commerce », dans la très prochaine proximité du centre historique, la Croix du Breuil sur laquelle se situent les « grandes et moyennes surfaces » placées idéalement sur le seul croisement routier reliant les communes environnantes à l'A20 et à proximité des principales entreprises ; l'offre commerciale de cette zone est en plein développement.
 
Ces deux pôles commerciaux sont séparés par la vallée de la Gartempe et distant d'environ 2 km, reliés par l'ex-RN20.
 
AGRICULTURE
vaches limousines
 
L'activité agricole est encore très présente avec une quarantaine d'exploitations agricoles recensées, environ une à deux par hameau.
 
La production principale est l'élevage bovin, viande commercialisé au travers de l'abattoir local.
 
TOURISME
La commune propose une capacité d'hébergement et de restauration variée : un camping privé (environ 50 emplacements classés 2/3 étoiles et 3 chalets), 5 hôtels (environ 80 chambres), 7 restaurants (plus de 400 couverts), 2 meublés de tourisme et 2 propriétaires de chambres d'hôtes (30 personnes).
En sagnatcomplément, la commune a installé une offre de services (borne camping-car, aire de pique-nique, parcours de randonnée...) dans ou à proximité du centre historique.
 
Avec l'obtention du label «Village étape», le taux de fréquentation annuel des hôtels avoisine 80%, ce qui est au-dessus de la moyenne régionale.
L'ensemble de l'offre touristique se répartit tout le long du territoire, du plan d'eau de Sagnat au village de Morterolles, sans créer un véritable pôle.
 
Plus des trois quarts de la population locale travaillent sur place.
 
La proportion d'emplois locaux par rapport à la population active communale caractérise bien la fonction de pôle structurant entre Limoges et la Souterraine. Les relations domicile/travail se font au bénéfice de Bessines-sur-Gartempe.

 

Informations supplémentaires